Sylvia Conca, 35 ans, deux enfants, BTS de comptabilité-gestion    

Pourquoi voulez-vous travailler pour le dispositif REID ?

J’ai été la gérante d’une société de plomberie pendant sept ans. J’ai donc eu l’occasion d’accueillir des jeunes en contrat d’apprentissage. J’ai constaté avec effarement qu’ils étaient incapables d’écrire trois mots correctement. Ils n’étaient même pas capables de cocher les bonnes cases d’un bon d’intervention. Parfois, je devais leur interdire de parler chez les clients parce qu’ils s’exprimaient très mal. C’est pourquoi, je partage les objectifs du dispositif REID.   

Etes-vous en mesure de transmettre des connaissances sur trois matières ?

Dans ma société, j’ai dû mettre en place des cours de français et de maths que j’assurais moi même pour mes apprentis. J’avais eu le choix entre les aider ou les licencier.


Abdelsamad BOUDALIL, 27 ans, assistant pédagogique en lycée professionnel, titulaire d’une licence d’histoire.  

Pourquoi voulez-vous travailler pour le dispositif REID ? 

C’est un projet novateur qui permettra, j’en suis convaincu, à des jeunes de s’en sortir. Je suis moi-même un ancien jeune des quartiers, et de ce point de vue, ce dispositif me parle… 

Etes-vous en mesure de transmettre des connaissances sur trois matières ?

D’une part, je suis titulaire d’un bac S. D’autre part, J’étais un excellent élève en français : j’ai eu 14/20 au baccalauréat. Et je suis très sensible à l’idée de reprendre les fondamentaux. Nous disposerons de supports adaptés qui mettront l’accent sur un apprentissage en termes simples et progressifs. Pour ces jeunes, un retour vers la grammaire et l’orthographe est à mes yeux une priorité sociale.


Hayate Chaoui, 34 ans assistante d’éducation, maîtrise d’anglais 

Pourquoi voulez-vous travailler pour le dispositif REID ?

En tant qu’assistante d’éducation, j’ai constaté maintes fois qu’un cours particulier était cent fois plus efficace qu’un cours destiné à une classe entière, surtout lorsqu’on s’adresse à des élèves en difficulté. Le professeur et l’élève sont dans une disponibilité totale. Il s’établit rapidement un lien de confiance qui est vite récompensé : l’élève donne aussi de lui-même en progressant vraiment. 

Etes-vous en mesure de transmettre des connaissances sur trois matières ?

J’ai donné des cours particuliers dans toutes les matières de la 6ème à la 3ème, surtout en français et en maths qui sont deux matières essentielles du dispositif REID.