Farida Belghoul

"Combattre l'échec scolaire dans les quartiers populaires"
Française, née de parents algériens, Farida Belghoul est cinéaste, écrivain et enseignante. Cette militante s'investit aujourd'hui dans la lutte contre l'illettrisme. Elle nous livre ici ses propositions pour remédier à l'échec scolaire dans les quartiers difficiles.

Ancienne icône de la seconde génération d'immigrés dans les années 80, Farida Belghoul revient aujourd'hui sur le devant de la scène avec un nouveau combat : la lutte contre l'échec scolaire. Enseignante depuis 15 ans dans un lycée de banlieue, son constat est sévère : " il est difficile de faire cours face à des élèves illettrés et incultes" affirme-t-elle.
Elle refuse le discours ambiant qui incrimine les parents car "ces jeunes sont scolarisés depuis leur plus jeune âge et passent 8 heures par jour à l'école" remarque-t-elle.
Selon elle, le système éducatif actuel est en faute car il n'insiste pas assez sur les fondamentaux que sont la lecture et l'écriture.
Farida Belghoul s'est donc servie de son expérience d'enseignante pour créer le REID, le dispositif Remédiation Educative Individualisée à Domicile. Son idée est simple : l'apprentissage à la maison le matin, avec l'aide d'un instructeur, et des activités de groupe l'après-midi.
Aujourd'hui Farida Belghoul cherche des financements pour lancer ce programme dans une phase expérimentale qui bénéficierait à une douzaine d'élèves déscolarisés.

Pour voir la vidéo cliquez ici.